Accueil / Documentation / Archives 2009/2010 / Protection sociale

Protection sociale

Le stage s’est tenu au moment de la présentation du Projet de loi de financement de la sécurité sociale, et surtout du projet de loi HPST.
Le stage a réuni une quarantaine de personnes de différents syndicats. La première partie a été consacrée à un état des lieux du système de santé et de son financement, après la loi Douste-blazy de 2004 et l’instauration de franchises et de nouveaux forfaits, entraînant des renoncements aux soins.

Une table ronde a réuni autour de la FSU les principaux acteurs de la mutualité (FNMF, MFP, FMF, MGEN). Au programme : le rôle de la mutualité, la question du partage des risques entre assurance maladie et assurances complémentaires, la question des ALD. La décision de taxer d’un milliard les mutuelles et la signature par la FNMF d’une convention entérinant de fait cette décision en échange de quelques avancées été évidemment débattues. Un point a également été fait sur le référencement en cours des organismes complémentaires dans la Fonction Publique, référencement qui fait suite à la loi permettant à l’employeur public de contribuer à la protection sociale complémentaire des fonctionnaires. Après publication d’un décret encadrant les conditions de cette aide, les appels d’offre ont été lancés dans les différents ministères ; la dernière étape étant le référencement d’un ou plusieurs organismes (mutuelles ou assurances privées).

Nous avons fait aussi état des négociations qui débutaient dans la Fonction Publique sur les conditions de travail et la santé au travail, la transformation des CHS, et l’évolution de la médecine de prévention notamment.

La deuxième journée a été consacrée au projet de loi « Hôpital, patients, santé, territoires ». Nous avions invité le docteur Menard, du SMG, qui a fait état de son expérience de médecin dans un quartier populaire, et donné l’avis du SMG sur le projet de loi. Le débat a permis d’aborder notamment les questions du rôle du médecin généraliste et de l’organisation de la médecine de ville.

Le stage s’est terminé avec l’analyse de la FSU sur ce projet de loi (notamment place de l’hôpital, égalité d’accès aux soins sur le territoire,et création des ARS) et sur les propositions de la FSU à approfondir et travailler pour le prochain congrès.

Haut de page